Les caisses enregistreuses tactiles, sont-elles pareilles ?

Longtemps réservée aux grandes institutions, la caisse enregistreuse tactile est désormais accessible aux différentes entités, y compris les petits commerçants. Visible dans un magasin de vêtements, un salon de coiffure, un fastfood, un restaurant ou une boulangerie, cet équipement devient l’outil bureautique préféré des entreprises effectuant des actes commerciaux. Cet engouement des utilisateurs résulte des avantages offerts par la caisse, surtout au niveau de la gestion financière. Mais, sont-elles toutes les mêmes ?

La caisse enregistreuse tactile, le nouveau joujou des commerçants

Que ce soit pour les petites entités ou les grandes distributions, la caisse enregistreuse tactile reste le centre de toutes les activités. Ce terminal point de vente se définit comme l’accessoire phare du moment, utile pour enregistrer la comptabilité d’une entreprise. En effet, toutes les caisses enregistreuses tactiles s’occupent du calcul d’un achat fait par un client puis impriment les tickets ainsi que les relevés de caisse.

L’utilisation de ce type de caisse est devenue obligatoire pour les entreprises assujetties à la TVA, afin de mieux calculer leurs impôts. Avec l’évolution de la technologie, les utilisateurs disposent à présent de l’embarras du choix en matière de caisse enregistreuse. De plus, les concepteurs ne cessent de créer des outils de plus en plus innovants, dotés d’équipements de qualité.

Les caisses enregistreuses tactiles, sont-elles identiques ?

Du point de vue physique, les caisses enregistreuses tactiles sont les mêmes, sauf qu’elles ne possèdent plus de claviers. On peut dire qu’il y a un certain changement sur l’interface pour laisser place au tactile. En revanche, elles se composent toujours d’une petite imprimante, d’un écran, d’un clavier réduit, mais avec des touches supplémentaires, sans oublier le nouveau système. Une caisse enregistreuse comprend aussi un lecteur de codes-barres, un affichage déporté et un tiroir-caisse sur un seul module.

L’un des points communs de ces caisses réside dans leurs avantages. En général, elles s’usent pour encaisser des ventes ou des commandes, et cela, sans risque de faire une quelconque erreur. Dans un magasin, cette nouvelle caisse réduit considérablement la file d’attente des consommateurs au comptoir puisqu’elle reste facile à manipuler par les usagers.

La caisse enregistreuse tactile selon le domaine cible

Bien que la présentation des caisses tactiles se ressemble grandement, il existe toujours une différence. Cette dernière apparaît lorsqu’on parle de la nature de l’activité de l’établissement. Les caisses diffèrent donc en fonction de la profession et du logiciel installé. Chaque domaine réclame un logiciel en particulier pour être performant pendant l’utilisation.

Pour un restaurant, la caisse peut intégrer un logiciel qui affiche directement les tables disponibles dans la salle ou encore les menus. Une fois relié à la cuisine, le logiciel de la caisse enregistreuse tactile optimise le travail des serveurs vu que les commandes sont directement retransmises. Connectée à une imprimante portable, la caisse peut enregistrer les paiements des clients.

Pour un petit commerce de détail, l’interface de la caisse est identique à celle du restaurant. Par contre, le logiciel et les accessoires ne sont pas les mêmes. Ici, la caisse est connectée à la balance pour enregistrer les données concernant un produit et le logiciel sert à enregistrer les ventes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *