S’attendre à des saveurs inédites lors d’une escapade au Japon      

Pays mythique d’Asie, le Japon est l’une de ces destinations qui nous inspirent découvertes et vacances inégalées. Nichée dans l’océan Pacifique, cette terre de contraste a su conquérir le coeur de bien d’aventuriers. Aussi, avec la diversité de ses plats, le Japon saura assouvir les envies des férus de la cuisine. La gastronomie de cette contrée est un savant mélange de saveurs. Lors d’une virée au coeur de ce territoire, voici une sélection des spécialités culinaires à absolument essayer.

Quel plat faut-il à tout prix tester au Japon ?

S’il y a un mets qu’on doit absolument essayer au Japon, ce sont les rāmen. Cette spécialité culinaire est un plat japonais formé de pâtes dans un bouillon à base de poisson ou de viande. Elle est souvent assaisonnée au miso ou encore à la sauce soja. On peut très bien personnaliser la cuisson des pâtes ainsi que la richesse et la salinité de celles-ci. Les Japonais l’agrémentent souvent d’algues noires, d’oignons verts et un oeuf mi cuit. Si les rāmen ont tout pour épater les papilles, l’odon vaut également le coup. Il s’agit d’une nouille épaisse, faite avec de la farine de blé. Généralement, ce plat japonais est servi avec une sauce soja et une sauce mirin. Il est le plus souvent servi avec de la ciboule. Selon les envies de chacun, ce mets peut-être dégusté chaud ou froid. Pour un séjour accompli, l’onigiri est également de mise.

Quel dessert essayer lors d’une virée au coeur du Japon ?

Pour les friands de sucrerie, le Japon saura également les épater. Ce pays au charme incontesté présente des desserts raffinés et exotiques. Si l’on ne devait choisir qu’une gourmandise dans ce coin de la planète, ce sera les daifuku. Ce sont de petits gâteaux ronds de différentes couleurs. Ils se composent d’une pâte de haricots rouges sucrée, enrobée d’une couche de riz gluant. Si les touristes sont déjà épatés par les daifuku, ils devront s’attendre à encore plus avec le dango. Ceci est une friandise particulièrement appréciée des Japonais. Pour plus de découvertes culinaires, tester aussi le karinto. Bien que son look n’a rien d’exceptionnel, cette sucrerie est, pourtant, un véritable régal. Ce dessert se compose de farine de blé. Sa couleur orangée est due au sirop qui la caramélise. Les kit-kat ainsi que les les monaka sont également à ne pas mettre de côté lors d’une échappée au Japon.

Quelle boisson siroter pour rendre son voyage au Japon accompli ?

Ce pays a aussi tout pour surprendre en matière de boissons. Alors, on peut dire qu’il serait impensable de passer à côté du saké, lorsqu’on s’envole avec un spécialiste du voyage sur mesure pour aller découvrir toutes les merveilles d’un pays. Le Japon cultivent des fruits et légumes les plus nutritifs par lesquels il produit des boissons spéciaux. Tels que les thés glacés à base d’infusion des fruits et aux jus de légumes riche en vitamines et minéraux. Il y a aussi du saké. La recette est très simple : du riz à 20 % et de l’eau à 80 %. La qualité de l’eau est ici très importante. Le taux d’alcool dans ce breuvage avoisine en moyenne dans les 17 %. Aussi, lors d’un périple au Japon, il faut également essayer le fameux whisky nippon. Ce dernier est élaboré sur le modèle du whisky écossais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *