S’initier à la pensée Montessori

Selon Maria Montessori, femme médecin et pédagogue italienne, la place de l’adulte dans l’éducation et le développement de l’enfant n’est pas celle d’un maître qui façonne mais d’un guide qui accompagne et ouvre des voies afin de préparer le terrain pour l’enfant.

Elle considère l’enfant dans sa globalité, dès la naissance (et même avant) et propose de nombreuses activités pour l’accompagner dans son développement et répondre à ses besoins. L’enfant doit être investi dans une activité pour s’épanouir et développer son intelligence et ses compétences. Il doit donc trouver dans son environnement de quoi manipuler le monde réel.

Encore aujourd’hui, cette conception de l’éducation est très actuelle, dans un contexte où le sujet de la parentalité préoccupe de plus en plus les parents.

L’enfant au cœur des apprentissages

En général, la pédagogie Montessori pour les tout-petits c’est tout d’abord une manière d’être avec son enfant, pas uniquement une méthode applicable à l’école. Cette philosophie est un véritable mode de vie. C’est accompagner son enfant ses découvertes et ses apprentissages, à son rythme. De ce fait, le bébé ne doit pas être poussé pour s’asseoir ou marcher, mais avoir le droit de réaliser toutes ces étapes de son développement quand c’est le bon moment pour lui. Chaque enfant à son propre rythme de développement; peu importe qu’il ait 9 mois ou 15 mois pour ses premiers pas. Il est acteur de son propre plan de développement.

L’importance de l’environnement

L’environnement, ou “ambiance”, est très important dans la pensée de Maria Montessori. Selon elle,  un enfant ne peut évoluer librement que si son environnement est adapté et préparé pour lui. De ce fait, il y trouvera un cadre rassurant et accompagnant lui permettant d’avancer à son rythme en toute liberté.

Dès la naissance, le bébé a besoin de temps pour lui, posé sur un matelas au sol. Il est donc libre d’expérimenter la concentration, l’observation de l’environnement et de ses sensations. Il est également libre d’y bouger et d’exercer ses capacités grandissantes. Le bébé se met en mouvement pour participer à la vie, son mouvement ne doit jamais être entravé ou dirigé par la main de l’adulte.

Qu’appelle-t-on un adulte bienveillant ?

En plus d’un environnement préparé et adapté aux besoins de l’enfant, il est aussi nécessaire qu’il soit “enveloppé” du regard de l’adulte qui l’accompagne. Ce dernier a pour rôle de l’aider, sans pour autant trop intervenir ou diriger, à faire seul les choses. L’enfant a toujours besoin de la présence de l’adulte pour lui rappeler avec bienveillance et respect les dangers et les interdits. Sa volonté est en développement, elle nécessite une constance.

La pensée Montessori au quotidien

Pour que votre enfant s’épanouisse dans la pensée Montessori, laissez-le prendre part, à son niveau, à tout ce qui touche à sa personne. Par exemple, vous pouvez le laisser se coiffer, se laver, s’habiller tout seul. En laissant faire, vous l’amener à se sentir capable au sein de la famille. Et il en est de même pour toutes les petites tâches journalières que vous lui permettez de faire. Vous ne le savez peut-être pas, mais il adore vous aider plus que de jouer tout seul dans son coin. En cuisine, vous pouvez le laisser verser des ingrédients, remuer… Laissez-le vous aider à vider la machine à laver, suspendre du linge, nettoyer… Ce sont des tâches pour vous, mais des activités amusantes pour lui. De plus, ce sont des activités Montessori maison qui n’ont pas besoin d’investissement financière. En effet, vous n’avez pas toujours besoin d’investir dans des matériaux couteux pour appliquer la pédagogie Montessori chez vous. Ce sont autant de petites actions toutes simples qu’un enfant aimera faire en notre compagnie qui l’aideront aussi à développer certaines de ses compétences. C’est même une occasion précieuse pour passer du temps de qualité avec votre enfant.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *